Dry Needling

Qu est ce que le Dry Needling? 

C’est la thérapie des points trigger avec une aiguille.
Le point trigger est une zone précise de tension musculaire douloureuse à la palpation,  souvent située au niveau de la jonction neuro musculaire.
Avec le Dry Needling (puncture à sec), les points trigger myofasciaux et les fascias peuvent être traités. Pour cela, le kinésithérapeute spécialement formé va piquer le point trigger à l’aide d’une aiguille d’acupuncture stérile. Le geste de piquer réactive l’apport en oxygène dans la fibre musculaire contractée et le fascia, diminue la réaction inflammatoire, améliore la vascularisation et relâche ainsi la crispation de manière durable. La piqûre dans le point trigger provoque une secousse musculaire courte et localisée dans le cordon musclaire, ressentie cependant par les patients comme une “douleur qui fait du bien” et “relâchante”.
dry needling

Dry-needling différent de l acupuncture !

 

Pour le DryNeedling, de fines aiguilles d’acupuncture à usage unique sont utilisées, cependant cela ne nous permet pas de comparer ces deux techniques. Dans le dry-needling, un point trigger de la musculature précis est diagnostiqué au préalable et piqué afin de relâcher une contracture. Au contraire, dans un traitement d’acupuncture, divers points d’acupuncture sont piqués, correspondant à différents méridiens de médecine chinoise, avec des buts très différents.

Le Dry Needling est né des observations cliniques lors des études sur l’injection des points trigger. Au court des essais, les chercheurs ont constaté que ce n’était pas la substance injectée qui influençait la réussite du traitement du point trigger mais une piqûre précise. Karl Lewit (1916-2014), une médecin tchèque, a publié en 1979 dans le renommé journal “Pain” l’article “The Needle Effect in the Relief of Myofascial Pain”. De ses observations et des travaux des Dr. P. Baldry et C. Gunn dans les années quatre vingt, est né le nom de DryNeedling. Au début des années quatre vingt dix, Christian Gröbli et Ricky Weismann ont, en lien avec les découvertes sur la thérapie des points trigger de Simons et Travell, développé un concept systématisé de DryNeedling des points triggers.  De nos jours, le DryNeedling est utilisé avec succès par des dizaines de milliers de kinésithérapeutes et médecins à travers le monde pour la traitement de la douleur.

Les aiguilles de DryNeedling font en règle générale un diamètre de 0.16 mm à 0.3 mm et mesurent de 1.5 cm à 6 cm de longueur. Le choix des aiguilles se justifie par la profondeur du point trigger et par le type de technique de Dry-Needling. Les aiguilles de Dry-Needling sont stériles et à usage unique.

Sécurité et hygiène

Le Dry-Needling est une méthode de thérapie sûre. Les conditions préalables sont naturellement une formation de base, des connaissances anatomiques en trois dimensions et de palpation supérieures à la normale. Le thérapeute doit en permanence savoir dans quelle structure se trouve la pointe de son aiguille. Des directives de sécurité et des contre indication (prise d anti coagulant) sont à prendre en considération. 

Le Dry-Needling doit être pratiqué dans de bonnes conditions hygiéniques. Des aiguilles stériles à usages uniques et une solution de désinfection spécifique sont exclusivement utilisées. 

Avant chaque puncture, le thérapeute contrôle les possibles contre-indications inhérentes à chaque patient de manière individuelle (prise d anticoagulant, valeur de l INR) identifie les différents repères anatomiques, et prend en compte toutes les zones dangereuses de cette région

Les différentes formes

Le dry-needling comprend la puncture sans médicament de point trigger dans le cadre du traitement de douleurs myofasciales et de syndrome de dysfonction. Il comprend aussi le traitement d’autres types de douleurs de l’appareil locomoteur à l’aide d’aiguilles d’acupuncture stériles à usage unique. Il existe principalement deux formes de dry-needling:

  • la stimulation intramusculaire, SIM, et
  • le dry-needling superficiel, DNS

Dans la SIM, l’aiguille va pénétrer directement le point trigger ou le cordon musculaire. Cela va provoquer une secousse musculaire locale du cordon musculaire. Cette secousse musculaire est ressentie par beaucoup de patients comme un relâchement. Ce n’est pas seulement le signe pour le thérapeute qu’il a atteint le point trigger, mais cela a aussi des effets thérapeutiques: grâce à cette secousse musculaire, les adhérences supposées des fascias seront dissoutes, et la réaction inflammatoire entourant le point trigger sera diminuée. Cela a été démontré par de multiples recherches scientifiques.

Pour le DNS, les aiguilles seront simplement placées en regard du point trigger ou de la zone douloureuse à une profondeur de 3 à 4 mm dans la peau. Cela va stimuler différents mécanismes réflexes de diminution de la douleur dans la moelle épinière et le cerveau. Une autre variante du dry needling est ce que l’on appelle la stimulation électrique intramusculaire, SEIM. Pour la SEIM, au moins 2 aiguilles vont être introduites dans le cordon musculaire et stimulées par un léger courant de type TENS.

Le choix de la technique adéquate doit toujours être adapté au patient et à ses symptômes.

 

Un Rendez-vous de DRY Needling ?

Notre Kinésithérapeute est spécialisée en Dry Needling. Notre expert consulte au cabinet sur RDV..

Prenez rendez-vous dès aujourd’hui en nous contactant par téléphone :

 

CABINET : 04 91 73 98 78